30 ans du nom "Burkina Faso" : la fierté de Sams’K le Jah

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : dimanche 3 août 2014
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Politique
AUTEUR : Bakary OUATTARA

Il y a trente ans, le 4 août 1984, Thomas Sankara renommait l’ancienne Haute Volta en Burkina Faso, le "Pays des hommes intègres" . Sankara choisit également un nouveau drapeau et un hymne national.

Le jeune Karim Sama vivait encore en Côte d’Ivoire mais rejoint son pays natal un an après pour découvrir que tout a changé.

30 ans après, Karim Sama est devenu Sams’K le Jah, artiste reggae et activiste dans le cadre du mouvement le Balai Citoyen. Sams’K le Jah s’inspire toujours des idéaux de la révolution et se bat pour vulgariser l’hymne national.

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img