A 45 ans, le BEPC à tout prix

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : samedi 25 avril 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Education
AUTEUR : Adama SORGHO

Mathias Bassolé, gérant d’un pressing dans le quartier Somgandé de Ouagadougou, n’a pas connu cette chance de mettre les pieds à l’école à son jeune âge. Mais plus tard, les évènements de la vie vont le déterminer à s’inscrire au CP1. A 45 ans aujourd’hui, Mathias poursuit ses études en classe de 5e en cour du soir, dans une école privée de la place. Tout son rêve est de composer le BEPC.

Droit Libre TV vous fait découvrir cet élève atypique qui montre qu’on est jamais trop vieux pour apprendre !

« Toute personne a droit à l’éducation. L’éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l’enseignement élémentaire et fondamental. L’enseignement élémentaire est obligatoire. L’enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l’accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite. L’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants ».

Article 26 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH)

img