A 45 ans, le BEPC à tout prix

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : samedi 25 avril 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Education
AUTEUR : Adama SORGHO

Mathias Bassolé, gérant d’un pressing dans le quartier Somgandé de Ouagadougou, n’a pas connu cette chance de mettre les pieds à l’école à son jeune âge. Mais plus tard, les évènements de la vie vont le déterminer à s’inscrire au CP1. A 45 ans aujourd’hui, Mathias poursuit ses études en classe de 5e en cour du soir, dans une école privée de la place. Tout son rêve est de composer le BEPC.

Droit Libre TV vous fait découvrir cet élève atypique qui montre qu’on est jamais trop vieux pour apprendre !

« Effectivement, j’ai reçu la visite de deux personnes venues pour me demander pardon. Je leur ai demandé de quel pardon s’agit-il ? ai-je offensé quelqu’un ? Ils m’ont répondu qu’il s’agit de la mort de Norbert. Que de juste accepter le pardon. Blaise a dit qu’il n’est au courant de rien donc j’ai confié l’affaire à Dieu. Même si Blaise avait reconnu la mort de Norbert je ne peux en aucun cas prendre l’argent de son assassin. Même dans 100 ans Dieu va agir. Même si je ne suis plus vivante, rassurez-vous que justice sera faite. Assassiner de manière aussi violente, Dieu va agir », feu Augustine Zongo, mère du journaliste Norbert Zongo.

img