Activistes de la violence, que ça cesse !

PAYS : Autres Pays
DATE DE PUBLICATION : mercredi 10 décembre 2014
CATEGORIE : Articles
THEME : Education
AUTEUR : Redaction

62 ans ont passé depuis la signature de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Le jour du 10 décembre 1948, à Paris, les états membres des Nations Unies ont adopté les 30 articles de la Déclaration, en s’engageant à ne plus jamais reproduire les atrocités des dernières guerres mondiales. C’est ainsi que chaque année, les défenseurs des droits de l’Homme se battent pour faire appliquer la convention des nations unies. En cette date anniversaire, l’ONU souhaite de tout cœur valoriser l’importance de la liberté, de la paix et de la justice.

Attentats à la voiture piégée ! Des centaines de morts au nord Kivu ! Des milliers de réfugiés au Liban, des déplacés par ci et par là, des naufragés à Lampedusa, etc. ce sont là les bilans sombres qu’on entend chaque instant dans n’importe quel média qu’il soit confessionnel, politique ou même culturel. On a l’impression que notre monde est en train de descendre dans les abîmes. La vie humaine n’a pas de sens aux yeux des uns et des autres. L’homme tue son prochain pour un oui ou un non. On se déteste cordialement par vengeance ou par atavisme. Depuis octobre, plus de 200 personnes ont été tuées dans une succession de massacres à l’arme blanche, dans la ville de Beni et ses environs au Congo RDC. Et ailleurs, en Syrie ou en Lybie ? Dans les mosquées ou les églises au Nigéria ? Ce sont là encore des vies humaines qui sont ensevelies sous les décombres. Les hommes sont torturés et brimés jusqu’à dans leur dignité humaine, et ce souvent sous les regards coupables des organisations internationales promues à la cause. Cette journée ne saurait être l’objet de bilans macabres des exactions dans le monde mais plus un appel lancé à tous pour être plus regardant vis-à-vis de son prochain. C’est aussi un hommage aux activistes de la liberté d’expression, aux combattants de la démocratie, de la justice et de l’égalité en un mot au respect des droits de l’homme.

« L’éducation aux droits de l’homme est bien plus qu’un sujet de leçon ou que le thème d’une journée : c’est un processus qui vise à ce que chacun soit équipé pour vivre sa vie dans la sécurité et la dignité. En cette Journée internationale des droits de l’homme, continuons ensemble à faire le nécessaire pour que les générations futures aient une culture des droits de l’homme, et à promouvoir la liberté, la sécurité et la paix dans tous les pays », avait laissé entendre Kofi Annan, alors secrétaire général de l’ONU.

Droit Libre TV emprunte la même trompette pour inviter à plus au respect de droits des uns et des autres. Et c’est seulement à ce prix que nous pouvons construire un monde meilleur où il fera bon vivre.

“Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots.”

Martin Luther King
Discours du 31 Mars 1968

img