Adama Sagnon : mauvais casting ministériel ?

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mardi 25 novembre 2014
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Politique
AUTEUR : Masbé Ndengar

L’insurrection populaire du 30 octobre 2014 au Burkina Faso a eu raison du pouvoir de Blaise Compaoré. Après quelques tracasseries et l’élaboration d’une Charte de transition, un gouvernement a fini par voir le jour. Dans ce gouvernement, Adama Sagnon occupe le portefeuille du Ministre de la Culture et du Tourisme. Mais le choix de Sagnon n’est pas du goût de tous : il est décrié par les acteurs de la culture et une grande partie de la société civile. Les hommes et femmes du milieu culturel ont assiégé le ministère ce 25 novembre 2014 avec comme mot d’ordre : la démission pure et simple de Adama Sagnon. Mais pourquoi Sagnon est-il autant décrié ? Qu’a-t-il fait pour mériter le courroux du monde culturel ? Découvrez ces multiples raisons dans l’élément qui suit.

« Effectivement, j’ai reçu la visite de deux personnes venues pour me demander pardon. Je leur ai demandé de quel pardon s’agit-il ? ai-je offensé quelqu’un ? Ils m’ont répondu qu’il s’agit de la mort de Norbert. Que de juste accepter le pardon. Blaise a dit qu’il n’est au courant de rien donc j’ai confié l’affaire à Dieu. Même si Blaise avait reconnu la mort de Norbert je ne peux en aucun cas prendre l’argent de son assassin. Même dans 100 ans Dieu va agir. Même si je ne suis plus vivante, rassurez-vous que justice sera faite. Assassiner de manière aussi violente, Dieu va agir », feu Augustine Zongo, mère du journaliste Norbert Zongo.

img