Affaire des "bérets rouges disparus" à Bamako : les familles réclament la vérité

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : mardi 24 décembre 2013
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Politique
AUTEUR : Moctar BARRY

Amnesty international a présenté un rapport dénommé Agenda pour les droits humains au Mali à la presse le 30 novembre dernier. Dans ce document figure la liste des militaires "Bérets rouges" portés disparus au lendemain du contre-coup d’Etat du 30 avril 2012. Ils sont au nombre de 21. C’est l’affaire pour laquelle l’ex-président Amadou Haya Sanogo est actuellement aux arrêts.

Le juge en charge de l’instruction judiciaire sur l’affaire des bérets rouges disparus a procédé début décembre à l’exhumation de 21 corps dans le village de Diago, non loin du camp militaire de Kati. Ils correspondraient aux 21 militaires bérets rouges disparus. En attendant une identification formelle des dépouilles découvertes, les femmes de ces "Bérets rouges" se sont organisés en association et réclament vérité et justice pour leurs maris disparus.

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img