Aides ménagères : Machines à tout faire !

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : vendredi 22 avril 2016
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Emploi
AUTEUR : Gabriel KAMBOU

Victimes de sobriquets les plus méprisants : petite bonne, 52, bonniche, machine à tout faire, de nombreuses aides ménagères souffrent dans le silence. Pour un revenu très maigre, elles doivent travailler sans relâche, dès l’aube au crépuscule et même très tard la nuit. Des sévices corporels en passant par la violence morale, elles subissent tout : aucun de leur droit n’est respecté. Pour défendre leurs droits bafoués, elles ont créé l’Association de Défense des Droits des Aides Ménagères et Domestiques (ADDAD). C’est avec amertume que Sitan Fofana, la présidente de l’ADDAD raconte leur vécu.

« Moi, je ne dissocie pas l’activisme du culturel. Les deux sont liés à mon avis, parce que la musique que je fais depuis de nombreuses années contient en elle les germes de cet activisme. C’est aussi une musique de dénonciation. Pour moi, c’est une façon de passer de la théorie à l’art, les deux doivent forcement s’entremêler si on veut donner de la crédibilité au discours parce que lorsque vous voulez donner du crédit à ce que vous dites, lorsque vous voulez sensibiliser l’opinion publique, lorsque vous voulez provoquer une réaction, il y a cette crédibilité qui est essentielle. Vous devez pouvoir donner l’exemple ».

Smockey in L’Observateur Paalga No 9029 du 08 au 10 janvier 2016

img