Albinos de Guinée : la stigmatisation est leur quotidien

PAYS : Guinée
DATE DE PUBLICATION : dimanche 13 septembre 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Santé
AUTEUR : Moussa Diawara

Mendicité, petit commerce, artisanat,... voici quelques secteurs d’activités dans lesquelles on retrouve les personnes albinos de Guinée. Les plus chanceux, et ils ne sont pas nombreux, après des études secondaire et universitaire, ont réussi à trouver un poste de salarié à la fonction publique. Toute chose qui ne résout cependant pas les difficultés auxquelles les personnes victimes d’albinisme sont confrontées, à savoir la stigmatisation et l’exclusion.

Pour les associations d’albinos, l’état Guinée en n’adoptant pas des textes pour les protéger, contribue malheureusement à entretenir cette insécurité dans laquelle leur membre vivent au quotidien.

Le correspondant de Droit Libre TV aborde la question dans ce reportage avec des témoignages édifiants.

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img