Ambassadeur de Palestine au Mali : mémoire d’un diplomate

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : lundi 17 mars 2014
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Politique
AUTEUR : Moctar BARRY

Saviez-vous que la Palestine avait une ambassade en Afrique subsaharienne, et cela bien longtemps avant que l’état Palestinien a été reconnu sur le plan international ? Saviez-vous que Yasser Arafat, leader de l’OLP, est venu visiter le Mali 14 fois ?

Abderrahim Abourabah a passé 33 ans à représenter l’état de Palestine au Mali, au Niger, au Tchad et au Burkina Faso. Après avoir présenté ses lettres de créances au président Moussa Traoré le 27 novembre 1980, il est le seul ambassadeur à avoir vécu aussi longtemps au Mali. Aujourd’hui , lui et sa famille parlent couramment le bambara.

Dans cet entretien qu’il a accordé au correspondant de Droit Libre TV à Bamako, il évoque sa carrière de diplomate et ses rapports avec les chefs d’états qu’il a vu défiler en Afrique de l’Ouest. Son excellence Abourabah est désormais ex-doyen des ambassadeurs au Mali, puisqu’il a quitté ses fonctions en fin 2013 après 33 ans de services loyaux. Il a décidé de rester au Mali, son second pays selon lui-même.

« L’homme doit être occupé de telle manière qu’il soit rempli par le but qu’il a devant les yeux, si bien qu’il ne se sente plus lui-même et que le meilleur repos soit pour lui celui qui suit le travail. Ainsi l’enfant doit être habitué à travailler. Et où donc le penchant au travail doit-il être cultivé, si ce n’est à l’école ? L’école est une culture par contrainte. Il est extrêmement mauvais d’habituer l’enfant à tout regarder comme un jeu. Il doit avoir du temps pour ses récréations, mais il doit aussi y avoir pour lui un temps où il travaille. Et si l’enfant ne voit pas d’abord à quoi sert cette contrainte, il s’avisera plus tard de sa grande utilité. »

Emmanuel KANT, Réflexions sur l’éducation

img