AMR : Quand les femmes rurales se prennent en main !

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : jeudi 3 août 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Aïssata Sankara

L’Association monde rurale, AMR, œuvre essentiellement en milieu rural en vue de l’amélioration des conditions de vie de ses habitants. Active depuis 1994, elle accorde une attention particulière aux femmes et aux enfants qui constituent l’une de ses axes d’intervention.

Sur ce sujet, l’AMR a développé une stratégie d’autonomisation des femmes par la mise en place de groupements composés de femmes issues des ménages les plus pauvres des villages. L’objectif étant d’accroitre les revenus des familles et des personnes vulnérables en particulier, afin qu’elles participent au développement local.

Ainsi, ces groupements, comme celle de la commune rurale de Latodin dans le Passoré, dispose déjà , grâce au soutien de l’association, d’un fonds de roulement à travers les cotisations des femmes elles-mêmes. Un fonds utilisé pour des emprunts et qui a permis à certaines de lancer des activités génératrices de revenue (AGR) comme le commerce, l’élevage, l’agriculture...

Un reportage réalisé par Aïssata Sankara
produit avec l’appui du Fond Commun Genre

« Effectivement, j’ai reçu la visite de deux personnes venues pour me demander pardon. Je leur ai demandé de quel pardon s’agit-il ? ai-je offensé quelqu’un ? Ils m’ont répondu qu’il s’agit de la mort de Norbert. Que de juste accepter le pardon. Blaise a dit qu’il n’est au courant de rien donc j’ai confié l’affaire à Dieu. Même si Blaise avait reconnu la mort de Norbert je ne peux en aucun cas prendre l’argent de son assassin. Même dans 100 ans Dieu va agir. Même si je ne suis plus vivante, rassurez-vous que justice sera faite. Assassiner de manière aussi violente, Dieu va agir », feu Augustine Zongo, mère du journaliste Norbert Zongo.

img