Après avoir fui les violences, un nouveau départ pour l’ex préfet de Gao

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : jeudi 12 janvier 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Souleymane DRABO

Seydou Timbely était le préfet de Gao au Nord du Mali, quand la crise a éclaté en 2012. Il a dû laisser tout derrière lui en prenant la fuite avec sa famille. Installé à Bamako depuis quelques années, le désormais ex-préfet continue de revivre les souvenirs de Gao. Délaissé par les autorités maliennes et sans véritable prise en charge, il essaie tant bien que mal de reconstruire sa vie de citoyen ordinaire malien. Portrait d’un homme marqué par la crise au Nord Mali, mais qui refuse de perdre espoir pour le futur de son pays.

« Effectivement, j’ai reçu la visite de deux personnes venues pour me demander pardon. Je leur ai demandé de quel pardon s’agit-il ? ai-je offensé quelqu’un ? Ils m’ont répondu qu’il s’agit de la mort de Norbert. Que de juste accepter le pardon. Blaise a dit qu’il n’est au courant de rien donc j’ai confié l’affaire à Dieu. Même si Blaise avait reconnu la mort de Norbert je ne peux en aucun cas prendre l’argent de son assassin. Même dans 100 ans Dieu va agir. Même si je ne suis plus vivante, rassurez-vous que justice sera faite. Assassiner de manière aussi violente, Dieu va agir », feu Augustine Zongo, mère du journaliste Norbert Zongo.

img