Aratan Nakal : "Notre guitare, notre arme"

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : mercredi 14 juin 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Mamadou Ben Coulibaly

En 2012, avec l’occupation djihadiste des régions nord du Mali, jouer à la guitare était devenu impossible car interdit. Pour vivre leur passion, les artistes étaient obligés de se réfugier soit dans un pays voisin, soit vers le sud du pays.

C’est ainsi que Badi, Issa, Hamouna et Mohamed se sont retrouvés à Bamako. En 2013, ils décidèrent de former, avec le bassiste Lassi, le groupe ARATAN NAKAL ou "ENFANT DU PAYS" pour chanter l’amour et la paix.

Le groupe ambitionne de faire le tour du Mali pour prôner le message de paix.

« Oui, nous [Blaise Compaoré et moi] habitons l’un en face de l’autre. Je l’ai invité à déjeuner. Nous avons échangé sur ce qui lui est arrivé, car, comme moi, il a subi un coup d’Etat. Je l’ai trouvé serein et je crois que je suis un exemple pour beaucoup. Il faut de la patience, de la sérénité … Le temps est un facteur important. »

Henri Konan Bédié in J.A n°2945 du 18 au 24 juin 2017.

img