Artistes engagés au Burkina Faso : l’art au service de la patrie !

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : vendredi 1er janvier 2016
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Geoffrey Vaha

La prise de conscience de la jeunesse burkinabé sur des questions de démocratie et de bonne gouvernance est en partie dû à un travail de conscientisation de la part des artistes engagés : chanteurs, cinéastes, hommes et femmes de théâtre etc. Beaucoup d’entre eux se sont engagés à travers leur art pour prendre position et dénoncer les maux de la société.

C’est ainsi que lors du soulèvement populaire, plusieurs artistes se sont retrouvés au premier rang du mouvement de protestation. Les artistes ne se sont pas arrêtés là et se sont également battus pour une élection présidentielle apaisée et transparente.

Droit Libre TV donne la parole à deux de ces artistes : Cendrine Nama, chanteuse, et Mamadou Tindano, homme de théâtre.

« L’homme doit être occupé de telle manière qu’il soit rempli par le but qu’il a devant les yeux, si bien qu’il ne se sente plus lui-même et que le meilleur repos soit pour lui celui qui suit le travail. Ainsi l’enfant doit être habitué à travailler. Et où donc le penchant au travail doit-il être cultivé, si ce n’est à l’école ? L’école est une culture par contrainte. Il est extrêmement mauvais d’habituer l’enfant à tout regarder comme un jeu. Il doit avoir du temps pour ses récréations, mais il doit aussi y avoir pour lui un temps où il travaille. Et si l’enfant ne voit pas d’abord à quoi sert cette contrainte, il s’avisera plus tard de sa grande utilité. »

Emmanuel KANT, Réflexions sur l’éducation

img