Assemblée nationale : session avortée pour les députés !

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : jeudi 30 octobre 2014
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Politique
AUTEUR : Bakary OUATTARA

L’Assemblée Nationale avait programmé de voter le projet de loi de modification de la constitution à la séance du jeudi 30 octobre 2014 à 10 heures. Droit Libre TV avait pour sa part choisi de passer cette journée historique avec le député de l’opposition Bénéwendé Sankara. Une fois à l’Assemblée Nationale avec ses collègues de l’opposition, les choses se sont déroulés autrement pour ces élus qui avaient décidé de voter "non" au projet de loi visant la révision de l’Article 37.

« La violence à l’égard des femmes et des filles constitue une violation des droits de l’homme, une pandémie de santé publique et un obstacle de taille au développement durable. [...] Elle impose des coûts exorbitants aux familles, aux communautés et aux économies. [...] Le monde ne peut pas se permettre de payer ce prix. »
Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU

img