Attaques terroristes à Ouagadougou : Les Burkinabè resteront débout !

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : dimanche 20 août 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Masbé Ndengar

Dans la nuit du 13 au 14 août 2017, la capitale burkinabè, Ouagadougou, a été attaquée par des terroristes. Le café- restaurant Aziz Istanbul sur l’avenue Kwamé N’krumah a été pris pour cible. Le bilan est lourd : 18 morts. Ce bilan s’est alourdi avec le décès d’un gendarme qui a succombé à ses blessures.

Face à cette ignominie le peuple burkinabè a refusé de courber l’échine. Ainsi la population de la ville de Ouagadougou est sortie massivement lors d’une « marche silencieuse de solidarité avec les familles des victimes et de rejet de la barbarie ».

C’est aussi une marche contre l’obscurantisme et un message fort adressé aux ennemis du peuple : le Burkina Faso restera débout et résistera jusqu’au bout.

« Effectivement, j’ai reçu la visite de deux personnes venues pour me demander pardon. Je leur ai demandé de quel pardon s’agit-il ? ai-je offensé quelqu’un ? Ils m’ont répondu qu’il s’agit de la mort de Norbert. Que de juste accepter le pardon. Blaise a dit qu’il n’est au courant de rien donc j’ai confié l’affaire à Dieu. Même si Blaise avait reconnu la mort de Norbert je ne peux en aucun cas prendre l’argent de son assassin. Même dans 100 ans Dieu va agir. Même si je ne suis plus vivante, rassurez-vous que justice sera faite. Assassiner de manière aussi violente, Dieu va agir », feu Augustine Zongo, mère du journaliste Norbert Zongo.

img