Au Burkina Faso, la "guerre des terres" aura-t-elle lieu ?

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mardi 12 février 2013
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Abdul Aziz Nikiema

A Kasso, au sud du Burkina Faso, la commerce de terres est à la mode. Des agrobusinessmen achètent des dizaines d’hectares de terres cultivables. Chose qui inquiète les migrants agricoles, qui se sont installés dans cette zone depuis des générations, pour cultiver des terres qui ne les appartiennent pas. Ces migrants risquent de se voir retirer leur champs par les populations autochtones, qui sont les propriétaires terriens. Certains producteurs ont déjà vu leurs champs vendus sans préavis aux agrobusinessmen. Un exemple poignant qui illustre que la problématique foncière est d’un enjeu crucial pour la paix et la cohésion social au Burkina Faso.

Extrait du film "la Guerre des Terres" réalisé par Aziz Nikiéma

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img