Baccalauréat 2017 au Mali : Les élèves recalés et leurs parents sont consternés

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : dimanche 3 septembre 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Education

Déclarés admis, 221 candidats des académies d’enseignement de Kati, de Diola et de Koulikoro ont été recalés une semaine plus tard. La déception est à son comble.
De centaines d’élèves voient leur rêve universitaire brisé.
Première dans l’histoire du Mali, la nouvelle est mal accueillie par les parents des bacheliers recalés qui se sont constitués en un collectif pour engager un bras de fer contre les autorités afin d’avoir gain de cause.

Reportage réalisé par Fatoumata Sissao dans le cadre de "Vac’en droit", une activité organisée par Ciné Droit Libre Mali.

« Effectivement, j’ai reçu la visite de deux personnes venues pour me demander pardon. Je leur ai demandé de quel pardon s’agit-il ? ai-je offensé quelqu’un ? Ils m’ont répondu qu’il s’agit de la mort de Norbert. Que de juste accepter le pardon. Blaise a dit qu’il n’est au courant de rien donc j’ai confié l’affaire à Dieu. Même si Blaise avait reconnu la mort de Norbert je ne peux en aucun cas prendre l’argent de son assassin. Même dans 100 ans Dieu va agir. Même si je ne suis plus vivante, rassurez-vous que justice sera faite. Assassiner de manière aussi violente, Dieu va agir », feu Augustine Zongo, mère du journaliste Norbert Zongo.

img