Bianca Couture : La détermination au féminin !

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : dimanche 4 juin 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Ismaël Compaoré

Au quartier Rimkieta de Ouagdougou, depuis plus de 10 ans, un centre de formation fait le bonheur des habitants. Il s’agit du centre Bianca couture. Dans la discrétion, tout comme la plupart de ses élèves, madame Denise Ouedraogo, fondatrice dudit centre, offre une nouvelle vie aux jeunes filles et femmes en difficulté à travers la couture.

Mamou, victime de viol à l’âge de 13 ans et Séphora, orpheline, font partie des pensionnaires les plus dévoués du centre. Elles reçoivent une formation en coupe-couture et ont désormais retrouvé la joie de vivre.

Droit Libre TV a suivi les activités de ce centre pendant près d’une année et vous offre ce reportage exclusif !

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img