Biram Dah Abeid, militant antiesclavagiste...

DATE DE PUBLICATION : mardi 11 octobre 2016

Biram Dah Abeid, militant anti esclavagiste mauritanien : « Nous sommes engagés d’amener les autorités mauritaniennes à punir par la loi les criminels esclavagistes, ceux qui continuent de pratiquer l’esclavage ancestral sur 20% des mauritaniens à travers des travaux sans repos, sans salaire, sans soins, des viols sexuels, des mutilations et biens d’autres crimes similaires à l’esclavage. »

« Il faut aller vers la recherche de la paix et de la stabilité et je pense que nous allons y aller. (…) Le putsch, c’est du temps perdu, je le reconnais, des moyens perdus, je le reconnais, c’est des vies humaines de perdues, je le reconnais. »

Général Gilbert Dienderé en septembre 2015 après l’échec de son coup d’Etat

img