Camp de réfugiés de Mentao : Immersion dans l’univers des élèves maliens réfugiés

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mercredi 25 octobre 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Education
AUTEUR : Hassimi Zouré

Salimata a fui en 2012 avec ses parents les violences dans le Nord du Mali, pour trouver refuge au Burkina Faso voisin.
Au camp de réfugiés de Mentao (Nord) où ils vivent désormais, elle fréquente l’école primaire et gravit les classes avec d’excellents résultats.
Cette année, trois jours après la rentrée des classes, les policiers chargés de leur sécurité ont essuyé une violente attaque armée...

« L’homme doit être occupé de telle manière qu’il soit rempli par le but qu’il a devant les yeux, si bien qu’il ne se sente plus lui-même et que le meilleur repos soit pour lui celui qui suit le travail. Ainsi l’enfant doit être habitué à travailler. Et où donc le penchant au travail doit-il être cultivé, si ce n’est à l’école ? L’école est une culture par contrainte. Il est extrêmement mauvais d’habituer l’enfant à tout regarder comme un jeu. Il doit avoir du temps pour ses récréations, mais il doit aussi y avoir pour lui un temps où il travaille. Et si l’enfant ne voit pas d’abord à quoi sert cette contrainte, il s’avisera plus tard de sa grande utilité. »

Emmanuel KANT, Réflexions sur l’éducation

img