Candidatures indépendants : un nouveau souffle pour la démocratie burkinabé ?

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : lundi 23 novembre 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Politique
AUTEUR : Geoffrey Vaha

Malgré les tracasseries ayant entravés la tenue des élections qui étaient prévues pour le 11 octobre dernier, notamment le coup de force de Diendéré, le processus électoral se déroule d’une manière irréversible. C’est en tout 14 candidats qui sont en lice pour les élections couplées du 29 novembre 2015.

Parmi ces candidats, tous ne sont pas issus des formations politiques. Il y a enfin des candidatures indépendantes. La question des candidatures indépendantes a longtemps fait l’objet d’une lutte âpre par des organisations comme le MBDHP, le CGD, etc. C’est chose effective aujourd’hui.

Dans cet élément, Me Issaka Zampiligré, l’un des candidats indépendants et le MBDHP s’expriment.

« Moi, je ne dissocie pas l’activisme du culturel. Les deux sont liés à mon avis, parce que la musique que je fais depuis de nombreuses années contient en elle les germes de cet activisme. C’est aussi une musique de dénonciation. Pour moi, c’est une façon de passer de la théorie à l’art, les deux doivent forcement s’entremêler si on veut donner de la crédibilité au discours parce que lorsque vous voulez donner du crédit à ce que vous dites, lorsque vous voulez sensibiliser l’opinion publique, lorsque vous voulez provoquer une réaction, il y a cette crédibilité qui est essentielle. Vous devez pouvoir donner l’exemple ».

Smockey in L’Observateur Paalga No 9029 du 08 au 10 janvier 2016

img