« Ce qui frappe dans la solution retenue,...

DATE DE PUBLICATION : vendredi 24 juillet 2015

« Ce qui frappe dans la solution retenue, c’est que le chef de l’état devient un petit Etat dans l’Etat en cumulant, avec ses prérogatives de président de la Transition, celles de deux ministères de souveraineté, la défense et de la sécurité.
Un mauvais exemple dans l’optique de la construction d’une démocratie républicaine et qui rappelle un passé pas si lointain et des pratiques dignes d’une république bananière. Rappelons-nous un des slogans scandés par les insurgés : " Nous voulons des institutions fortes, pas des hommes forts " ».

Extrait de la déclaration de la coordination des OSC en réponse aux décisions récentes de Michel Kafando

« Il y a MA vérité et TA vérité qui ne se rencontrent jamais, et LA Vérité qui se trouve au milieu. Pour s’en approcher, chacun doit se détacher un peu de SA vérité. Il faut que tu abandonnes TA vérité pour aller vers LA Vérité et que j’abandonnes MA vérité pour aller vers LA Vérité, pour que nous soyons des adeptes de LA vérité. C’est le symbolisme de la lune. Il y a la lune croissante et la lune décroissante. Il faut que les deux croissants se rejoignent pour qu’il y ait la pleine lune. La pleine lune dans la tradition africaine est considérée comme le symbole même de la lumière. »

Amadou Hampâté Bâ

img