Célébration du 8 mars : Tiken Jah Fakoly et Amnesty International contre la mortalité maternelle

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mardi 6 mars 2012
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Gideon VINK

Au Burkina Faso, le 8 mars 2012, journée internationale de la femme, est placé sous le thème Mobilisation sociale pour la réduction de la mortalité maternelle : le rôle des hommes . Amnesty International et Tiken Jah Fakoly attirent l’attention de l’opinion publique sur le fléau de la mortalité maternelle. Encore trop souvent au Burkina Faso, les femmes risquent leur vie en voulant donner la vie...

« La violence à l’égard des femmes et des filles constitue une violation des droits de l’homme, une pandémie de santé publique et un obstacle de taille au développement durable. [...] Elle impose des coûts exorbitants aux familles, aux communautés et aux économies. [...] Le monde ne peut pas se permettre de payer ce prix. »
Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU

img