Célébration du 8 mars : Tiken Jah Fakoly et Amnesty International contre la mortalité maternelle

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mardi 6 mars 2012
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Gideon VINK

Au Burkina Faso, le 8 mars 2012, journée internationale de la femme, est placé sous le thème Mobilisation sociale pour la réduction de la mortalité maternelle : le rôle des hommes . Amnesty International et Tiken Jah Fakoly attirent l’attention de l’opinion publique sur le fléau de la mortalité maternelle. Encore trop souvent au Burkina Faso, les femmes risquent leur vie en voulant donner la vie...

« Il faut aller vers la recherche de la paix et de la stabilité et je pense que nous allons y aller. (…) Le putsch, c’est du temps perdu, je le reconnais, des moyens perdus, je le reconnais, c’est des vies humaines de perdues, je le reconnais. »

Général Gilbert Dienderé en septembre 2015 après l’échec de son coup d’Etat

img