Ces cimetières de la honte !

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mercredi 20 février 2013
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Bakary OUATTARA

Dépotoirs d’ordures et refuges de brigands, tombes brulés ou objet de pratiques occultes, c’est le visage désolant que présentent les cimetières de Ouagadougou. Sur la vingtaine de cimetières que compte la capitale burkinabé, seul 5 peuvent encore accueillir des sépultures. De Tabtinga à Tondwéogo, en passant par Toébin, le constat est que nos cimetières ne font l’objet d’aucune attention de la part des vivants...

« L’entraînement est une réponse prévisible à une situation prévisible. L’éducation, quant à elle, est une réponse “raisonnée” à une situation imprévisible – en d’autres mots, l’exercice du sens critique pour répondre à l’inconnu. ».

Ronald Haycock in “The Labors of Athena and the Muses” (p. 171)

img