Chrétiens et musulmans, tous engagés pour la paix au Niger

PAYS : Niger
DATE DE PUBLICATION : mardi 6 juin 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Boureima Balima

Suite à l’affaire Charlie Hebdo, des manifestations avaient éclaté au Niger les 16 et 17 janvier 2015 occasionnant des pertes en vies humaines mais aussi la destruction de plusieurs églises.

Depuis lors, la cohésion entre les nigériens a pris un coup. Pour éviter de tels agissements à l’avenir un cadre de dialogue interreligieux a vu le jour. Les leaders religieux s’engagent à rétablir la cohabitation sociale d’antan qui existait entre les fils et les filles du Niger.

Pour ce faire la sensibilisation est de mise pour éviter à la jeunesse de tomber dans l’extrémisme violent.

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img