Citation de Wangari Maathai

PAYS : Autres Pays
DATE DE PUBLICATION : jeudi 17 novembre 2011
CATEGORIE : test
THEME : Opinions

Une citation de la 1ère femme africaine lauréate du prix Nobel de la Paix, Wangari Maathai, fervente militante de l’environnement.

Née dans une zone rurale du Kenya, Wangari Maathai a été la première femme à obtenir un doctorat. Elle est aussi devenue la première Kenyane à prendre la tête d’un département à l’université, en l’occurrence celui de l’école vétérinaire. Comme à l’université, elle s’est imposée dans le monde de la politique et a subi la pression de ses homologues masculins.

En 1977, Wangari Maathai fonde le mouvement ’Ceinture verte’ (’ Green Belt’) au Kenya et fait planter plus de dix millions d’arbres en Afrique pour lutter contre l’érosion des sols et fournir du bois à l’usage des populations locales.

Femme de coeur et d’action, elle reçoit le prix Nobel de la paix en 2004 pour ses engagements.

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img