Citation de Wangari Maathai

PAYS : Autres Pays
DATE DE PUBLICATION : jeudi 17 novembre 2011
CATEGORIE : test
THEME : Opinions

Une citation de la 1ère femme africaine lauréate du prix Nobel de la Paix, Wangari Maathai, fervente militante de l’environnement.

Née dans une zone rurale du Kenya, Wangari Maathai a été la première femme à obtenir un doctorat. Elle est aussi devenue la première Kenyane à prendre la tête d’un département à l’université, en l’occurrence celui de l’école vétérinaire. Comme à l’université, elle s’est imposée dans le monde de la politique et a subi la pression de ses homologues masculins.

En 1977, Wangari Maathai fonde le mouvement ’Ceinture verte’ (’ Green Belt’) au Kenya et fait planter plus de dix millions d’arbres en Afrique pour lutter contre l’érosion des sols et fournir du bois à l’usage des populations locales.

Femme de coeur et d’action, elle reçoit le prix Nobel de la paix en 2004 pour ses engagements.

« Toute personne a droit à l’éducation. L’éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l’enseignement élémentaire et fondamental. L’enseignement élémentaire est obligatoire. L’enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l’accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite. L’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants ».

Article 26 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH)

img