Comme Jean-Bedel Bokassa, IKB aussi veut être empereur

DATE DE PUBLICATION : mardi 20 juin 2017
THEME : Opinions

« … Le pouvoir d’hier et d’aujourd’hui. Le pouvoir devient absolu. Les charlatans du droit, on n’a plus besoin de votre dictature continue. Monsieur les connaisseurs, monsieur les professeurs, la loi n’est-elle pas l’expression de la volonté populaire ? Pourquoi votre projet de constitution est si impopulaire ? C’est normal parce qu’il annonce au peuple le règne de la terreur. Le couronnement du roi, un roi sans foi ni loi. Mon peuple est sur la croix alors je lève ma voix. Il parait que l’intégrité du territoire n’est pas atteinte, mais pourquoi le président du Mali IBK ne peut pas aller à Kidal ? Trop de députés alimentaires, concentration du pouvoir arbitraire. Comme Jean-Bedel Bokassa, IKB aussi veut être empereur. Constitution inconstitutionnelle, c’est le règne monarchique, violation de l’article 118, sauvons la république ... »

Master Soumy dans son single « Touche pas à ma constitution ».

Depuis des siècles des personnes de couleur blanche sont éduquées à se penser supérieurs donc il faut alerter les personnes de couleur noire en leur disant que le discours mondial est un discours construit par l’occident. Ce discours dévalorise les personnes de couleur noire. J’ai rencontré deux enfants (à Ouagadougou) qui ont 7 et 11 ans, qui voulaient rentrer dans une valise d’une dame Blanche qui partait en France. Cela veut dire que déjà à 7 et 11 ans les enfants ne veulent plus rester ici. Nous de la société civile nous devons faire en sorte que les politiques mettent en place des politiques qui vont prendre soins de la société. Si des gens décident de partir c’est parce qu’ils pensent que chez eux il n’y a pas d’avenir.

Lilian Thuram

img