Côte d’Ivoire : attention, enfants en danger !

PAYS : Côte d’Ivoire
DATE DE PUBLICATION : jeudi 12 février 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Issa FLEPPY

Le temps de la célébration de la victoire des Eléphants a la CAN 2015 de football, les ivoiriens ont oublié le phénomène d’enlèvement d’enfants qui sévit dans le pays. Pourtant la menace est réelle et la psychose permanente. Une vingtaine d’enfants ont été enlevés et mutilés en l’espace de quelques mois. La police ne cesse d’appeler les population à la vigilance et à la collaboration pour faire face au phénomène. Les règles de prudence édictées tout comme la grande campagne de sensibilisation que le gouvernement ivoirien a initié montre que l’autorité elle-même est dépassée par son ampleur.

Dans ce reportage de son correspondant en Côte d’Ivoire, Droit Libre TV revient sur ce phénomène d’enlèvement et de mutilation d’enfants qui risque de gagner les autres pays de la sous-région si ce n’est déjà le cas.

« L’homme doit être occupé de telle manière qu’il soit rempli par le but qu’il a devant les yeux, si bien qu’il ne se sente plus lui-même et que le meilleur repos soit pour lui celui qui suit le travail. Ainsi l’enfant doit être habitué à travailler. Et où donc le penchant au travail doit-il être cultivé, si ce n’est à l’école ? L’école est une culture par contrainte. Il est extrêmement mauvais d’habituer l’enfant à tout regarder comme un jeu. Il doit avoir du temps pour ses récréations, mais il doit aussi y avoir pour lui un temps où il travaille. Et si l’enfant ne voit pas d’abord à quoi sert cette contrainte, il s’avisera plus tard de sa grande utilité. »

Emmanuel KANT, Réflexions sur l’éducation

img