Côte d’Ivoire : La FESCI à l’épreuve du pouvoir ADO

PAYS : Côte d’Ivoire
DATE DE PUBLICATION : dimanche 25 septembre 2016
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Abdoulaye Koné

L’université de Cocody d’Abidjan a connu des moments tendus ces derniers mois. Des affrontements entre étudiants et forces de l’ordre, des actes de vandalismes et de pillages entre autres ont été constatés. Cette situation découle de la volonté des autorités de déloger les étudiants dans le but de réquisitionner leurs dortoirs pour loger les athlètes des VIIIe jeux de la francophonie prévu pour 2017 à Abidjan.

Quelques mois après cette crise, nous sommes allés à la rencontre du secrétaire général de la FESCI, le plus grand syndicat d’étudiants de la Cote d’Ivoire.

« L’homme doit être occupé de telle manière qu’il soit rempli par le but qu’il a devant les yeux, si bien qu’il ne se sente plus lui-même et que le meilleur repos soit pour lui celui qui suit le travail. Ainsi l’enfant doit être habitué à travailler. Et où donc le penchant au travail doit-il être cultivé, si ce n’est à l’école ? L’école est une culture par contrainte. Il est extrêmement mauvais d’habituer l’enfant à tout regarder comme un jeu. Il doit avoir du temps pour ses récréations, mais il doit aussi y avoir pour lui un temps où il travaille. Et si l’enfant ne voit pas d’abord à quoi sert cette contrainte, il s’avisera plus tard de sa grande utilité. »

Emmanuel KANT, Réflexions sur l’éducation

img