Dabo Boukary, 23 ans d’impunité

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : lundi 27 mai 2013
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Bakary OUATTARA

Le 19 mai 1990, les étudiants de l’université de Ouagadougou apprenaient la disparition d’un de leur camarades. Dabo Boukary venait d’être arrête par des militaires du Conseil de l’Entente. C’est dans ce camp militaire qu’il sera torturé à mort. Son corps n’a jamais été retrouvé. 23 ans après, les étudiants de l’université réclament toujours vérité et justice pour leur camarade Dabo Boukary.

Droit Libre TV a pu avoir le témoignage de ses anciens compagnons qui ont vécu en clandestinité pendant plus d’une année durant cette période très mouvementée de l’histoire du Burkina Faso.

« Oui, nous [Blaise Compaoré et moi] habitons l’un en face de l’autre. Je l’ai invité à déjeuner. Nous avons échangé sur ce qui lui est arrivé, car, comme moi, il a subi un coup d’Etat. Je l’ai trouvé serein et je crois que je suis un exemple pour beaucoup. Il faut de la patience, de la sérénité … Le temps est un facteur important. »

Henri Konan Bédié in J.A n°2945 du 18 au 24 juin 2017.

img