Déchets toxiques à Abidjan : les victimes attendent toujours !

PAYS : Côte d’Ivoire
DATE DE PUBLICATION : samedi 27 octobre 2012
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Issa FLEPPY

En août 2006, des déchets toxiques ont été acheminés jusqu’à Abidjan, en Côte d’Ivoire, à bord du Probo Koala, navire affrété par l’entreprise de courtage pétrolier Trafigura. Ces déchets ont ensuite été rejetés en divers lieux de l’agglomération dAbidjan, provoquant une tragédie en termes de droits humains.

la suite de cette opération, plus de 100 000 personnes avaient dû consulter les services médicaux pour différents problèmes de santé. Une quinzaine de décès avaient été signalés.

Le 23 septembre 2009, un accord de règlement de 45 millions de dollars a été trouvé entre la société Trafigura et près de 30 000 victimes du déversement de déchets toxiques.

Plus de 5 ans après déversement de produits toxiques dans la ville d’Abidjan, des milliers de victimes de ce désastre attendent toujours d’être indemnisés.

« La violence à l’égard des femmes et des filles constitue une violation des droits de l’homme, une pandémie de santé publique et un obstacle de taille au développement durable. [...] Elle impose des coûts exorbitants aux familles, aux communautés et aux économies. [...] Le monde ne peut pas se permettre de payer ce prix. »
Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU

img