Des artistes chantent contre la mortalité maternelle

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : vendredi 15 juin 2012
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Gabriel KAMBOU

Au Burkina Faso, donner la vie constitue un risque énorme pour de nombreuses femmes. Selon les statistiques, 4000 femmes meurent en couche chaque année. Pour inverser la tendance, Amnesty Burkina mène la lutte de concert avec le Collectif des artistes contre la mortalité maternelle. Font partie de ce regroupement : Smockey, Rovane, Cendrine Nama, Baz Bill et Eudoxie. Ils étaient en concert le samedi 8 juin 2012 au Jardin de la Musique Reemdoogo.

« La violence à l’égard des femmes et des filles constitue une violation des droits de l’homme, une pandémie de santé publique et un obstacle de taille au développement durable. [...] Elle impose des coûts exorbitants aux familles, aux communautés et aux économies. [...] Le monde ne peut pas se permettre de payer ce prix. »
Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU

img