Des artistes chantent contre la mortalité maternelle

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : vendredi 15 juin 2012
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Gabriel KAMBOU

Au Burkina Faso, donner la vie constitue un risque énorme pour de nombreuses femmes. Selon les statistiques, 4000 femmes meurent en couche chaque année. Pour inverser la tendance, Amnesty Burkina mène la lutte de concert avec le Collectif des artistes contre la mortalité maternelle. Font partie de ce regroupement : Smockey, Rovane, Cendrine Nama, Baz Bill et Eudoxie. Ils étaient en concert le samedi 8 juin 2012 au Jardin de la Musique Reemdoogo.

« Effectivement, j’ai reçu la visite de deux personnes venues pour me demander pardon. Je leur ai demandé de quel pardon s’agit-il ? ai-je offensé quelqu’un ? Ils m’ont répondu qu’il s’agit de la mort de Norbert. Que de juste accepter le pardon. Blaise a dit qu’il n’est au courant de rien donc j’ai confié l’affaire à Dieu. Même si Blaise avait reconnu la mort de Norbert je ne peux en aucun cas prendre l’argent de son assassin. Même dans 100 ans Dieu va agir. Même si je ne suis plus vivante, rassurez-vous que justice sera faite. Assassiner de manière aussi violente, Dieu va agir », feu Augustine Zongo, mère du journaliste Norbert Zongo.

img