Des artistes chantent contre la mortalité maternelle

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : vendredi 15 juin 2012
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Gabriel KAMBOU

Au Burkina Faso, donner la vie constitue un risque énorme pour de nombreuses femmes. Selon les statistiques, 4000 femmes meurent en couche chaque année. Pour inverser la tendance, Amnesty Burkina mène la lutte de concert avec le Collectif des artistes contre la mortalité maternelle. Font partie de ce regroupement : Smockey, Rovane, Cendrine Nama, Baz Bill et Eudoxie. Ils étaient en concert le samedi 8 juin 2012 au Jardin de la Musique Reemdoogo.

« Dans le malheur nous avons lutté ensemble, dans la liberté nous triomphons ensemble. A présent, libre de mes mouvements, je reprends du service. Et par là même, je m’affirme en la légitimité nationale. La transition est ainsi de retour et reprend à la minute même l’exercice du pouvoir d’Etat. L’a-t-elle d’ailleurs jamais perdu ? Non, vu la clameur nationale contre les usurpateurs, vu la réprobation internationale contre l’imposture, c’est l’aveu même que le gouvernement de transition que vous avez librement choisi, et en qui vous avez totalement mis votre confiance, est resté le seul à incarner la volonté du peuple souverain. »

Michel Kafando, Président de la Transition, le 23 septembre 2015.

img