Dr Ra-Sablga Ouédraogo : « Le Burkina a besoin d’Hommes pour l’éloigner du précipice ! »

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : samedi 4 février 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Economie
AUTEUR : Ismaël Compaoré

L’institut Free-Afrik est un organisme indépendant de recherche, il existe depuis 5 ans avec pour credo : ‘’l’économie au service de la liberté’’. Free-Afrik a lancé son dernier rapport intitulé « S’éloigner du précipice, engager le renouveau ».

Pour les chercheurs de cet institut, 2016 a été une année perdue pour le Burkina Faso. Du PNDS, aux questions brulantes de l’heure, à savoir l’insécurité, la lutte contre le terrorisme, le phénomène des koglweogo et la reforme tant attendue de l’armée, le Dr. Ra-Sablga Seydou Ouedraogo et ses collègues ont passé au peigne fin les maux dont souffre le Burkina et ont proposé des pistes de solutions.

Entretien avec le directeur exécutif de l’institut Free-Afrik !

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img