Droit Libre TV au festival Lafi Bala de Chambery

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : jeudi 9 juillet 2015
CATEGORIE : Articles
THEME : Culture
AUTEUR : Redaction

Du 26 au 28 juin 2015 s’est tenue au jardin du Verney de Chambéry la 9e édition du festival Lafi Bala. Ce festival est le fruit de la coopération entre les villes de Ouahigouya au Burkina Faso et Chambéry en France.

Le festival Lafi Bala est une initiative de l’association Chambéry – Ouahigouya. Il se tient chaque deux an dans la ville de Chambéry en France. Une équipe de l’association Semfilms, de la web télé Droit Libre TV a participé à cette édition pour partager son expérience de la couverture de l’insurrection populaire d’octobre 2014 au Burkina. Cette participation s’est traduite par l’animation de la caravane citoyenne, innovation de l’édition 2015, à travers la projection de reportages de DROIT LIBRE TV suivie de débats avec le public.

L’insurrection d’octobre 2014, les mouvements citoyens de jeunesse en Afrique, censure et liberté de la presse et l’après insurrection au Burkina Faso sont les 04 thèmes qui ont été abordé respectivement le samedi 27 et le dimanche 28 juin 2014. Pour chacun des thèmes quatre à cinq reportages ont été projetés pour introduire les débats qui ont été très riches en contenus avec des questions assez précises. Le public avait surtout envie d’échanger avec des personnes qui étaient effectivement sur le terrain lors de l’insurrection populaire pour avoir des témoignages et pouvoir analyser la suite, c’est-à-dire la transition actuellement en cours au Burkina. Le rôle des médias, des réseaux sociaux et des mouvements de jeunesse sont là quelques questions du public sorti en grand nombre pour toutes les séances. Un public qui après chaque séance n’a pas hésité à laisser des commentaires sur le tableau disposé à côté de la caravane. Cette activité fut aussi l’occasion pour l’équipe de présenter le travail de la web télé DROIT LIBRE TV et annoncer la sortie du film « Une révolution africaine : les dix jours qui ont fait chuter Blaise Compaoré ». Pour les organisateurs du festival, la caravane citoyenne a été une expérience satisfaisante au regard de l’affluence et du contenu des débats qui ont été menés pendant ces deux jours.

Notons enfin qu’entre deux séances le rédacteur en Chef de DROIT LIBRE TV a participé à une émission sur la radio France Bleu Savoie sur l’insurrection d’octobre en compagnie de l’artiste rappeur Smockey du Balai Citoyen et de Sayouba Traore écrivain et journaliste à Radio France International (RFI).

Bakary OUATTARA de retour de Chambéry

« La violence à l’égard des femmes et des filles constitue une violation des droits de l’homme, une pandémie de santé publique et un obstacle de taille au développement durable. [...] Elle impose des coûts exorbitants aux familles, aux communautés et aux économies. [...] Le monde ne peut pas se permettre de payer ce prix. »
Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU

img