Eléphants - Agriculteurs : l’impossible cohabitation ?

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mardi 7 octobre 2014
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Amétépé KOFFI

Au Burkina Faso, les conflits humains-éléphants sont légion surtout dans la période des récoltes allant de septembre à novembre. C’est le cas en bordure du Parc National des Deux-Balé, près de Boromo, où les éléphants saccagent régulièrement les champs des villageois.

L’association Kongo Nafa a lancé des expérimentations pour trouver des moyens simples pour chasser les éléphants avec des barrières avec des sachets plastiques brillants et des lampes à pile en bordure de champs.

Davy Mané est l’un des agriculteurs victimes des éléphants et cherche ensemble avec les responsables de Kongo Nafa la meilleure solution pour garder les éléphants à distance.

Reportage initialement produit pour l’émission de télé néerlandaise Metropolis (www.metropolistv.nl/en/)

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img