Elèves commerçants : travailler pour étudier

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : vendredi 5 septembre 2014
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Education
AUTEUR : Adama SORGHO

Matthieu vend des billets de loterie pendant ses vacances scolaires. Un petit métier qui lui rapporte peu d’argent. A l’instar de milliers d’autres enfants au Burkina Faso, Matthieu est obligé de travailler durant ses vacances pour pouvoir payer sa scolarité et s’acheter des fournitures scolaires. Des élèves devenus commerçants ambulants : c’est une réalité qui prouve que l’accès à l’éducation est encore trop souvent conditionné par les moyens financiers.

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img