Entretien avec David Baché, correspondant de RFI à Bamako

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : jeudi 19 juin 2014
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Médias
AUTEUR : Moctar BARRY

Le 2 novembre 2013, la journaliste Ghislaine Dupont et son technicien Claude Verlon de Radio France Internationale (RFI) ont été assassinés à la sortie de Kidal au nord du Mali.

Aujourd’hui, plusieurs mois après les faits, aucune instruction n’a été ouverte et le seul suspect identifié est en fuite. De nombreuses zones d’ombre persistent quant aux circonstances et le mobile de ce double crime.

David Baché est journaliste et correspondant pour RFI à Bamako. Il fait partie de l’association des "Amis de Ghislaine Dupont". Droit Libre TV a eu un entretien avec ce journaliste qui dénonce le silence qui règne autour de cette affaire. David Baché parle également des conditions difficiles de travail des journalistes et l’état de la liberté de la presse au Mali.

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img