Entretien avec David Baché, correspondant de RFI à Bamako

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : jeudi 19 juin 2014
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Médias
AUTEUR : Moctar BARRY

Le 2 novembre 2013, la journaliste Ghislaine Dupont et son technicien Claude Verlon de Radio France Internationale (RFI) ont été assassinés à la sortie de Kidal au nord du Mali.

Aujourd’hui, plusieurs mois après les faits, aucune instruction n’a été ouverte et le seul suspect identifié est en fuite. De nombreuses zones d’ombre persistent quant aux circonstances et le mobile de ce double crime.

David Baché est journaliste et correspondant pour RFI à Bamako. Il fait partie de l’association des "Amis de Ghislaine Dupont". Droit Libre TV a eu un entretien avec ce journaliste qui dénonce le silence qui règne autour de cette affaire. David Baché parle également des conditions difficiles de travail des journalistes et l’état de la liberté de la presse au Mali.

« Toute personne a droit à l’éducation. L’éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l’enseignement élémentaire et fondamental. L’enseignement élémentaire est obligatoire. L’enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l’accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite. L’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants ».

Article 26 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH)

img