Filles victimes de maltraitance et d’abus au Togo, l’espoir est permis

PAYS : Togo
DATE DE PUBLICATION : mercredi 29 juin 2016
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Daniel Addeh

La situation des jeunes filles victimes de toutes formes de maltraitance et d’abus sexuels est préoccupante au Togo. Chaque année , elles sont des milliers à quitter leur famille pour aller travailler à la capitale Lomé. Une fois sur place, l’espoir d’accéder à un lendemain meilleur va vite céder la place au désespoir. Le centre d’accueil d’Avoutokpa reçoit depuis plusieurs années ces jeunes filles victimes de toute forme de violence et d’abus sexuels .

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img