Graffiti : les murs portent des messages

PAYS : Sénégal
DATE DE PUBLICATION : vendredi 13 juin 2014
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Bakary OUATTARA

Peindre sur un mur pour lui donner une fonction sociale et esthétique, tel est la mission que se sont assignés les graffeurs dans les grandes villes à travers le monde. En Afrique où cet art est encore souvent associé au vandalisme, les graffeurs ont vite compris que dorénavant, il ne s’agit plus de colorer les surfaces mais de transmettre des messages à leurs communautés.

Droit Libre TV a rencontré quelques graffeurs africains à Dakar, à l’occasion de la 5me édition de Festigraf, le premier rendez-vous des graffeurs sur le continent.

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img