Graffiti : les murs portent des messages

PAYS : Sénégal
DATE DE PUBLICATION : vendredi 13 juin 2014
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Bakary OUATTARA

Peindre sur un mur pour lui donner une fonction sociale et esthétique, tel est la mission que se sont assignés les graffeurs dans les grandes villes à travers le monde. En Afrique où cet art est encore souvent associé au vandalisme, les graffeurs ont vite compris que dorénavant, il ne s’agit plus de colorer les surfaces mais de transmettre des messages à leurs communautés.

Droit Libre TV a rencontré quelques graffeurs africains à Dakar, à l’occasion de la 5me édition de Festigraf, le premier rendez-vous des graffeurs sur le continent.

« Effectivement, j’ai reçu la visite de deux personnes venues pour me demander pardon. Je leur ai demandé de quel pardon s’agit-il ? ai-je offensé quelqu’un ? Ils m’ont répondu qu’il s’agit de la mort de Norbert. Que de juste accepter le pardon. Blaise a dit qu’il n’est au courant de rien donc j’ai confié l’affaire à Dieu. Même si Blaise avait reconnu la mort de Norbert je ne peux en aucun cas prendre l’argent de son assassin. Même dans 100 ans Dieu va agir. Même si je ne suis plus vivante, rassurez-vous que justice sera faite. Assassiner de manière aussi violente, Dieu va agir », feu Augustine Zongo, mère du journaliste Norbert Zongo.

img