Idrissa Diallo alias "Afrion", habitant de...

DATE DE PUBLICATION : vendredi 17 février 2017

Idrissa Diallo alias "Afrion", habitant de Deou, localité située à quelques kilomètres de la frontière du Mali : « La zone du Sahel n’est plus une zone sûre. Ce n’est plus évident d’aller même hors du village ou vers la frontière. Chaque semaine des gens sont attaqués et la population souffre vraiment mais elle est incapable de faire quoi que ce soit ».

« Jeunes, efforcez-vous toujours de comprendre les hommes, et recherchez par tous les moyens la mutuelle compréhension ! Alors, nos différences, au lieu de nous séparer des autres, deviendront sources de complémentarité et d’enrichissement mutuel. »

Amadou Hampaté Ba, « diplômé de la grande université de la Parole enseignée à l’ombre des baobabs »

img