Ima Hado : Entre musique et engagement social

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mardi 13 mars 2018
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Kilayé BATIONO

Né d’un père griot, le natif de Boulsa va allier le métier de son père, après un bref parcours scolaire sans grand succès. L’art et la connaissance que va lui transmettre son père le conduira dans la capitale burkinabè où entre musique et rencontre avec d’autres jeunes venus de d’autres localités du pays, va naître Watinoma.

Watinoma, un groupe musical, mais aussi une association qui œuvre dans le social. ‘’Faire quelque chose pour son pays’’ c’est le rêve qui a guidé ses pas jusqu’à Koubri, où l’artiste œuvre avec son association pour l’éducation des enfants démunis, l’épanouissement des femmes, l’agriculture bio etc.

Dans ce reportage inédit qui lui est consacré par la Droit Libre TV, découvrez qui est Ima Hado et Watinoma, son école et son jardin bio.

« L’homme doit être occupé de telle manière qu’il soit rempli par le but qu’il a devant les yeux, si bien qu’il ne se sente plus lui-même et que le meilleur repos soit pour lui celui qui suit le travail. Ainsi l’enfant doit être habitué à travailler. Et où donc le penchant au travail doit-il être cultivé, si ce n’est à l’école ? L’école est une culture par contrainte. Il est extrêmement mauvais d’habituer l’enfant à tout regarder comme un jeu. Il doit avoir du temps pour ses récréations, mais il doit aussi y avoir pour lui un temps où il travaille. Et si l’enfant ne voit pas d’abord à quoi sert cette contrainte, il s’avisera plus tard de sa grande utilité. »

Emmanuel KANT, Réflexions sur l’éducation

img