Jeunesse Hakika, la nouvelle arme du rap Mauritanien : "Où est la démocratie ?"

PAYS : Autres Pays
DATE DE PUBLICATION : mardi 22 août 2017
CATEGORIE : test
THEME : Culture
AUTEUR : Seidou Samba Touré

Conscient de la lutte à mener, "Jeunesse Hakika" est un mouvement de jeunes mauritaniens dont les leaders sont deux rappeurs. Micro en main, ces artistes disent tout haut ce que les autres jeunes mauritaniens pensent bas.

Ils chantent dans plusieurs langues : Arabe, Wolof, Peul, Soninké,… tout en invitant leurs concitoyens à se concentrer sur les problèmes qui gangrènent le pays : corruption, impunité, pauvreté ou encore l’esclavage.

Portrait !

— -

Vidéo réalisée lors de l’atelier de réalisation documentaire formation, dans le cadre du festival Ciné Droit Libre Nouakchott en partenariat avec Assalam Aleikum.

Avec l’appui du Trans-Saharan Counter Terrorism Partnership (TSCTP)

« Effectivement, j’ai reçu la visite de deux personnes venues pour me demander pardon. Je leur ai demandé de quel pardon s’agit-il ? ai-je offensé quelqu’un ? Ils m’ont répondu qu’il s’agit de la mort de Norbert. Que de juste accepter le pardon. Blaise a dit qu’il n’est au courant de rien donc j’ai confié l’affaire à Dieu. Même si Blaise avait reconnu la mort de Norbert je ne peux en aucun cas prendre l’argent de son assassin. Même dans 100 ans Dieu va agir. Même si je ne suis plus vivante, rassurez-vous que justice sera faite. Assassiner de manière aussi violente, Dieu va agir », feu Augustine Zongo, mère du journaliste Norbert Zongo.

img