Journée mondiale de la télévision : l’honneur au petit écran !

PAYS : Autres Pays
DATE DE PUBLICATION : vendredi 21 novembre 2014
CATEGORIE : Articles

Elle influence nos faits et gestes. Elle instruit, éduque, forme, sensibilise, divertit et cela de la ville à la campagne. Elle est de plus en plus sollicitée lors des grands évènements. Elle, c’est la télévision ou encore le petit écran pour les uns. Cette ère technologie avec ses faits ‘’magiques’’ n’épargnent personnes. Ainsi notre monde d’aujourd’hui est contrôlé par les progrès de la technologie. Nous vivons dans une société qui dépend de la technologie de l’information et de la communication pour ses activités quotidiennes : travail, loisirs, éducation, soins de santé, relations personnelles, voyages, etc. et ce, ce sont là les rôles que la télévision joue sans reproche.

De l’Afrique subsaharienne en passant par l’Europe, l’Amérique ou partout ailleurs dans notre galaxie terrestre les jeunes sont fortement influencés par les images qui contribuent à assouvir leur curiosité ou à aller à la découverte d’autres civilisations. Et de ces voyages satellitaires émergent d’autres systèmes de valeurs pour des générations nouvelles : le brassage culturel. Aussi, les communications sont aujourd’hui au cœur des questions internationales, non seulement à cause de leur importance pour l’économie mondiale, mais aussi à cause de leurs implications pour le développement social et culturel. Et les institutions internationales comme l’ONU font face à des demandes de plus en croissantes pour traiter les grandes questions de l’heure. La télévision étant donc l’un des moyens de communication le plus important elle a un rôle important à jouer à cet effet.

Nonobstant les multiples services que la télévision rend, elle est parfois incomprise et vue sous un angle partisan et c’est souvent avec juste raison, dans la mesure où sous nos tropiques (zone Afrique subsaharienne surtout) la télévision est vue comme un bien personnel du gouvernement et non pas comme un instrument du service public. En lieu et place des informations justes, vraies et équilibrées, elle s’adonne à des informations qui sont aux yeux du grand public des slogans du parti au pouvoir donc de la propagande. Partant de ce constat, la télévision nationale constitue malheureusement la principale cible au moindre débordement de la population. C’est sans doute le cas de la RTB télé au Burkina Faso qui après, l’assemblée Nationale, a été prise d’assaut par les manifestants la réduisant en poudre. La télévision pour être en conformité avec les exigences et l’aspiration du grand public doit changer de ton et respecter sa ligne éditoriale, d’ailleurs noble de sens.

En cette journée mondiale dédiée chaque 21 novembre à la télévision, votre webtélé Droit Libre TV rend hommage à tous les hommes de média qui se battent cors et âme pour permettre aux gens d’avoir des informations vraies et justes.

Masbé NDENGAR

« Toute personne a droit à l’éducation. L’éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l’enseignement élémentaire et fondamental. L’enseignement élémentaire est obligatoire. L’enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l’accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite. L’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants ».

Article 26 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH)

img