Journées scientifiques sur l’enfance : Appel à contributions des organisateurs

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mercredi 15 novembre 2017
CATEGORIE : Blog
THEME : Société

L’Institut supérieur des sciences et de la population(ISSP) en collaboration avec l’UNICEF, organisera du 14 au 15 décembre 2017 au Burkina Faso les journées scientifiques sur l’enfance. Lesdites journées ont été déjà tenues du 6 au 8 novembre 2016 sur le thème : « Contribution de la recherche à la promotion des droits de l’enfant au Burkina Faso : Bilan et perspectives ». Pour la tenue de celles du 14 au 15, les organisateurs ont lancé un appel à contributions. Nous vous proposons le contenu de leur message parvenu à notre rédaction.

APPEL A CONTRIBUTIONS

Journées de partage de bonnes pratiques et leçons apprises des expériences de terrain dans le domaine de l’enfance au Burkina Faso

Novembre 2017

I. Contexte et justification

Du 6 au 8 décembre 2016, l’ISSP a organisé en collaboration avec la Représentation nationale de l’UNICEF au Burkina Faso les premières Journées Scientifiques sur l’Enfance au Burkina Faso (JSE-BF) sur le thème « Contribution de la recherche à la promotion des droits de l’enfant au Burkina Faso : Bilan et perspectives ». L’objectif de ces journées était de contribuer à l’amélioration des politiques et des programmes portant directement ou indirectement sur les enfants, en prenant en compte les enseignements tirés des travaux de recherche, des études et des évaluations réalisées ou en cours. Une place importante a été aussi accordée à la vulgarisation du cadre juridique existant sur les droits de l’enfant au sein de la communauté des chercheurs et des autres acteurs du développement.

Il est ressorti également de ces premières journées scientifiques sur l’enfance, la nécessité de mettre en place un cadre d’échanges régulier de l’ensemble des acteurs intervenant dans le domaine de l’enfance pour un partage des expériences et des bonnes pratiques. Pour donner suite à cette recommandation, l’ISSP organise avec l’appui de l’UNICEF, des journées de partage de bonnes pratiques et leçons apprises des expériences de terrain dans le domaine de l’enfance, les 14 et 15 décembre 2017 dans la salle de conférence Ouendkouni Dieudonné Ouédraogo de l’ISSP.

Pour mener à bien cette activité, un comité scientifique multidisciplinaire et pluriinstitutionnel a été mis en place pour recueillir et sélectionner les expériences réussies qui seront partagées lors de ces journées. Par conséquent, le Comité Scientifique lance cette invitation aux acteurs du monde du développement (ONG, Associations, structures étatiques, etc.) à soumettre une proposition d’expérience de leur intervention en respectant le canevas ci-dessous.

II. Canevas de présentation de l’expérience/intervention

1. Brève présentation de la structure (nom, secteurs d’intervention, couverture géographique, etc.)

2. Intitulé précis de l’expérience à présenter
3. Domaine de l’intervention/expérience (éducation, santé, nutrition, protection,…)
4. Description de l’expérience (1 page maximum) (contexte, stratégie et principales étapes de la mise en œuvre, population cible, zone de couverture géographique, rôles et responsabilités des principaux acteurs impliqués dans le processus de mise en œuvre de l’intervention)
5. Décrire brièvement en quoi c’est une action innovante ou une leçon et bonne pratique
6. Synthèse des résultats atteints (1 page maximum)
Changements qualitatifs apportés à la vie des enfants et des communautés
Durabilité des changements à partir de preuves tangibles
Porté géographique de l’intervention/expérience
etc.

7. Synthèse des leçons apprises (1 page maximum)
Leçons apprises des expériences réussies et des contraintes/mauvaises pratiques dans la mise en œuvre de l’intervention
Transférabilité de l’intervention/expérience dans d’autres contextes
Possibilité de passage à plus grande échelle de l’intervention/expérience
Hypothèses et risques à considérer
Etc.
8. Défis et perspectives

« Quand la mondialisation aura échoué - et elle est sur la voie de l’échec parce qu’elle produit non seulement la pauvreté mais la paupérisation-, le temps sera arrivé pour des options stratégiques correctes pour l’humanité dans son ensemble. »

Pr Joseph Ki-Zerbo, "A quand l’Afrique ?"

img