« L’homme burkinabè a perdu tout ce qui faisait la renommée du voltaique

DATE DE PUBLICATION : mardi 5 janvier 2016

« L’homme burkinabè a perdu tout ce qui faisait la renommée du voltaïque ; c’est un être désormais égoïste, jaloux, méchant, médisant, indiscipliné, fainéant, irresponsable, escroc et jouisseur »

Pr Laurent Bado dans son oeuvre Mon expérience politique

« Appeler les femmes le "sexe faible" est une diffamation ; c’est l’injustice de l’homme envers la femme. Si la non-violence est la loi de l’humanité, l’avenir appartient aux femmes », Mahatmat Gandhi

img