L’hôpital Yalgado débordé après les manifestations

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : vendredi 31 octobre 2014
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Politique
AUTEUR : Gabriel KAMBOU

Le bilan des manifestations du jeudi 30 octobre 2014 est lourd, et même si le bilan officiel n’est pas encore fait, on parle de plusieurs morts et plus d’une centaine de blessés. Dans les heures qui ont suivi la marche, l’hôpital national Yalgado est complètement débordé. La plupart des blessés ont des impact de balles, ce qui prouve que les forces de l’ordre ont tiré à balles réelles sur les manifestants.

« Il faut arrêter de faire du répressif, du sécuritaire ou même de la gesticulation et de la diabolisation du phénomène migratoire. Ce n’est ni un phénomène pervers, ni un phénomène criminel. Considérons- le et traitons- le comme un phénomène naturel qu’il faut accompagner, modaliser et positiver ».

Louis Michel

img