L’insuffisance rénale, « un tueur silencieux qui peut être maîtrisé »

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : dimanche 6 août 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Santé
AUTEUR : Assimi Zouré

La moyenne d’âge des insuffisants rénaux et dialysés au Burkina Faso se situe « autour de 40 ans » même si on assiste « de plus en plus à l’augmentation de patients jeunes ». Et parfois « même très jeunes », selon l’Association Burkinabè des Dialysés et Insuffisants rénaux (Abudir).

Quels sont les causes de l’insuffisance rénale, ses manifestations, ses modes de prévention et de traitement ?

Le docteur Ignace Nitiéma, néphrologue au Centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou, dresse le portrait « d’un tueur silencieux qui peut être maîtrisé… »

« Effectivement, j’ai reçu la visite de deux personnes venues pour me demander pardon. Je leur ai demandé de quel pardon s’agit-il ? ai-je offensé quelqu’un ? Ils m’ont répondu qu’il s’agit de la mort de Norbert. Que de juste accepter le pardon. Blaise a dit qu’il n’est au courant de rien donc j’ai confié l’affaire à Dieu. Même si Blaise avait reconnu la mort de Norbert je ne peux en aucun cas prendre l’argent de son assassin. Même dans 100 ans Dieu va agir. Même si je ne suis plus vivante, rassurez-vous que justice sera faite. Assassiner de manière aussi violente, Dieu va agir », feu Augustine Zongo, mère du journaliste Norbert Zongo.

img