La génération Norbert Zongo

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : lundi 13 mai 2013
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Inoussa BAGUIAN

Ils étaient élèves et étudiants... Ils avaient 16, 17 ou 20 ans et ils étaient aux avants-postes du mouvement de contestation populaire après l’assassinat du journaliste Norbert Zongo. Ils ont payé au prix le plus fort leur engagement : emprisonnements, intimidations, années scolaires invalidées etcétéra. Dans ce reportage, trois de ces leaders de l’époque se souviennent de leur lutte et engagement pour plus de droits et des libertés au Burkina Faso.

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img