Le Balai Citoyen : une carte d’électeur pour parachever l’insurrection

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mardi 19 mai 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Politique
AUTEUR : Masbé Ndengar

Une chose était de faire partir Blaise Compaoré, une autre est de choisir le futur président du Faso. Pour ce faire, chaque Burkinabè en âge de voter doit posséder sa carte d’électeur.

Ainsi, le Balai Citoyen apporte sa touche. Une campagne de sensibilisation a été organisée à Bobo Dioulasso le 14, 15 et 16 mai 2015. A travers un porte-chars, le Balai Citoyen arborait les grandes artères de la ville de Sya. Entre la distribution de flyers et l’animation musicale appelant la population à se rendre sur les différents sites d’enrôlement.

Dès le lendemain, le 16 mai 2015, les « cibals » et « cibelles » étaient à nouveau dans la rue avec la même effervescence. A 13 heures sonnantes, la délégation du Balai Citoyen venue de Ouaga, conduite par Smockey et Sams’K Le Jah a foulé le sol Bobolais. Sans plus tarder, le cap est mis sur le grand marché avec le même objectif : inciter la population à aller s’enrôler. Visiblement, la population Bobolaise a adhéré à la cause. Et pour le prouver, certains n’hésitaient pas à brandir leur carte d’électeur au passage des « cibals ».

Pour s’enquérir de la réalité du terrain, la visite d’un bureau de vote s’impose. Ainsi, l’école du centre abritant un bureau de vote était choisi. Constat : tout se passe bien dans l’ensemble.

A 21 heures, le rendez-vous était pris au Théâtre de l’amitié pour un géant concert. Prix d’entrée : la carte d’électeur. L’un après l’autre, les artistes ont tenu le public Bobolais en haleine, malgré les caprices de la SONABEL.

« Quand la mondialisation aura échoué - et elle est sur la voie de l’échec parce qu’elle produit non seulement la pauvreté mais la paupérisation-, le temps sera arrivé pour des options stratégiques correctes pour l’humanité dans son ensemble. »

Pr Joseph Ki-Zerbo, "A quand l’Afrique ?"

img