Le monde rural tient le nouveau président à l’œil

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : lundi 14 décembre 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Politique
AUTEUR : Masbé Ndengar

Les élections du 29 novembre 2015 se sont déroulées comme on l’aurait espéré. Tout s’est bien passé dans l’ensemble. Mais l’ambiance était fonction du milieu où on se trouvait.

Droit Libre TV a installé son QG en milieu rural, à Kasseba Samo, un village situé à environ 7km de Gourcy, dans le Zondoma. La famille Perkoma y vit. Agriculteur, monsieur Bangba Perkoma est aussi un fin politicien. Militant d’un parti politique, c’est avec plaisir qu’il partage son quotidien entre le champ et la politique. Agriculteur le matin et politique le soir, Perkoma, à l’instar de son village a un chapelet de doléances que le nouveau pouvoir doit satisfaire.

De la maison au champ, Droit Libre TV était sur les traces de l’habitant de Kasseba Samo et de sa famille dans leur train de vie quotidienne en cette période électorale. Ambiance !

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img