Le monde rural tient le nouveau président à l’œil

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : lundi 14 décembre 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Politique
AUTEUR : Masbé Ndengar

Les élections du 29 novembre 2015 se sont déroulées comme on l’aurait espéré. Tout s’est bien passé dans l’ensemble. Mais l’ambiance était fonction du milieu où on se trouvait.

Droit Libre TV a installé son QG en milieu rural, à Kasseba Samo, un village situé à environ 7km de Gourcy, dans le Zondoma. La famille Perkoma y vit. Agriculteur, monsieur Bangba Perkoma est aussi un fin politicien. Militant d’un parti politique, c’est avec plaisir qu’il partage son quotidien entre le champ et la politique. Agriculteur le matin et politique le soir, Perkoma, à l’instar de son village a un chapelet de doléances que le nouveau pouvoir doit satisfaire.

De la maison au champ, Droit Libre TV était sur les traces de l’habitant de Kasseba Samo et de sa famille dans leur train de vie quotidienne en cette période électorale. Ambiance !

« On dit ‘’il y a de plus en plus de films dans les villages’’, et hop tout le monde fait des films dans les villes. Certes, il y a de plus en plus de séries de télévision qui sont importantes dans la vie des gens, et si on ne les fait pas, ça veut dire que dans quelques années on va consommer beaucoup de choses étrangères à nous-mêmes, à notre propre culture, à notre propre imaginaire, ce qui créera une grande catastrophe, avec l’impossibilité de réfléchir par nous-mêmes. Nous les vieux on s’en sortira, mais nos enfants n’auront plus de repères, car c’est le cinéma et l’audiovisuel qui se mettent ensemble pour coloniser le monde ; c’est plus brutal parce que ça ne se passe plus avec des fusils, mais juste des images. Et déjà dans beaucoup de capitales, tu vois la manière dont les gens marchent, comment ils se comportent, sous l’influence des séries de télévision brésiliennes et américaines. Donc le mal est là, et il y a beaucoup d’images à faire de nous-mêmes et pour nous-mêmes. »

Idrissa Ouedraogo in « Idrissa Ouedraogo, militant cinématographique » Africulture, oct.2017.

img