Le RSP, une épine dans la chaussure de la transition burkinabè

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : vendredi 13 février 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Politique
AUTEUR : Gabriel KAMBOU

Un mouvement d’humeur de l’ancienne garde prétorienne de Blaise Compaoré a failli ébranler la transition politique en cours au Burkina Faso. Le 4 février 2015, le régiment de sécurité présidentielle (RSP) a empêché la tenue de l’hebdomadaire Conseil des ministres. Cette situation qui est la deuxième du genre après celle du 30 décembre 2014 a exacerbé l’opinion publique qui a engagé des mouvements pour demander le démantèlement du RSP et réclamer justice aux dignitaires de l’ancien régime.

« Quand la mondialisation aura échoué - et elle est sur la voie de l’échec parce qu’elle produit non seulement la pauvreté mais la paupérisation-, le temps sera arrivé pour des options stratégiques correctes pour l’humanité dans son ensemble. »

Pr Joseph Ki-Zerbo, "A quand l’Afrique ?"

img